Le Germain Hôtel

Blogue Le Germain

Un blogue teinté de charme qui conjugue au pluriel un art de vivre bien singulier.

Christiane Germain à Dans l’œil du dragon: «C’est une toute nouvelle génération de dragons»
RetourRetour

Partager

Christiane Germain à Dans l’œil du dragon: «C’est une toute nouvelle génération de dragons»

Rencontre / 17 avr. 2019

Même si elle avait annoncé sa retraite de l’émission Dans l’œil du dragon l’an dernier, la coprésidente de Germain Hôtels, Christiane Germain, reprend cette saison son fauteuil le temps d’un épisode.

Pourquoi avoir repris votre fauteuil de dragon, alors que vous aviez pris votre «retraite» de l’émission l’an dernier?

C’était une opportunité que je ne pouvais pas laisser passer. J’ai tellement aimé l’expérience, j’ai tellement aimé l’équipe. Et ça m’a vraiment fait un grand plaisir d’apprendre à connaître les nouveaux dragons cette année.

Que pensez-vous de cette nouvelle cuvée d’investisseurs?

Elle est formidable. Il y a un gros changement générationnel. Les nouveaux dragons sont des gens qui ont des valeurs humaines importantes et ils s’appuient là-dessus quand ils font une offre à un entrepreneur. C’est sûr que quand tu investis dans une entreprise, il faut qu’il y ait un potentiel de croissance ainsi qu’un retour sur investissement, mais ils ajoutent aussi le fait que les entrepreneurs doivent être conformes à leurs valeurs. Ça me rejoint beaucoup, moi qui ai la chance d’avoir une entreprise et de la gérer selon mes valeurs.

Que recherchez-vous chez un entrepreneur lorsque vous voulez investir dans son entreprise?

Évidemment, il faut que le produit et le modèle d’affaires soient solides. Mais il faut aussi que je sente sa passion. C’est très exigeant d’être un entrepreneur : les obstacles arrivent parfois plus souvent que les bons coups et c’est facile se de laisser distraire. Il faut toujours garder à l’esprit son objectif et pour ça, ça prend de la passion et de la vision.

Quelle est votre mission lorsque vous êtes assise dans un fauteuil de dragon?

C’est sûr qu’il y a le côté investisseur/entrepreneur qui peut être intéressant pour moi, mais il y a aussi le côté inspiration qui m’attire. Pour ceux qui souhaitent se lancer en affaires, de voir quelqu’un qui l’a fait aussi peut te donner un petit coup de pouce pour continuer. Et finalement, c’est aussi une façon pour moi de partager mon expérience, de redonner aux autres. C’est un geste de reconnaissance.

Quel a été l’impact de l’émission Dans l’œil du dragon dans le paysage entrepreneurial au Québec selon vous?

On voit que l’entrepreneuriat au Québec a pris du tonus dans les dernières années. Maintenant, c’est un choix de carrière, c’est une option possible pour les gens de devenir entrepreneur. Il y a eu plusieurs facteurs qui y ont contribué, et je crois que l’émission en fait partie, en plus du travail des écoles ainsi que des programmes pour entrepreneurs. On a aussi appris à connaître des entrepreneurs d’ici et réussi à démystifier l’entrepreneuriat.

Vous n’avez pas conclu d’entente lors de votre passage à l’émission cette année, mais deux entreprises ont attiré votre attention.

Ü Baby a décidé de conclure avec Dominique Brown et c’est bien correct. On ne peut pas tous les avoir! Pour ce qui est de Citron confit, c’est un produit qui me rejoignait beaucoup, mais je ne croyais pas être la bonne personne pour les aider parce que ce n’est pas mon champ d’activités.

Partager

RetourRetour