Le Germain Hôtel

Blogue Le Germain

Un blogue teinté de charme qui conjugue au pluriel un art de vivre bien singulier.

Isaac Larose : Paris, Montréal, Québec
RetourRetour

Partager

CHIC / 27 nov. 2018

Isaac Larose : Paris, Montréal, Québec

Beyoncé en a porté un, Kendrick Lamar aussi : les chapeaux Larose Paris font sensation. Mais Isaac Larose, originaire de Québec, n’a rien d’une grosse tête. Dur à croire, en voyant où a abouti Isaac, qu’il a d’abord été vendeur de skateshop ! « J’étais poche en skate, mais je tripais sur le look ! »

Sa passion pour la mode, il l’a traînée longtemps avant d’en faire un métier. « J’ai passé une session à Sciences Po, à Paris. C’est là que j’ai rencontré Marc Beaugé. Ensemble, on a eu l’idée de créer un projet, basé sur un seul accessoire. Larose Paris, ça ne devait durer qu’une saison ! »

Six ans ont passé et l’engouement créé par leurs casquettes à cinq pans ne se dément pas. C’est lors d’une fête organisée pour sa marque (dans un bar clandestin sur le toit d’un immeuble à Tokyo !) qu’Isaac a eu le coup de foudre pour les speakeasies, inspirés de la prohibition. Depuis, avec le mixologue Patrice Plante, il a fondé le Nénuphar, caché dans le Vieux-Limoilou, à Québec. Accoudé à son bar à vins naturels, le Madeleine (la salle d’attente du Nénuphar), Isaac a le sourire franc. « Tu sais », commence-t-il en faisant tourner son verre, « en dessous de la mode, au core, je suis un va-nu-pieds ! » Il éclate de rire et précise : « C’est le fun d’essayer plein d’affaires, mais au final, on n’a pas besoin de grand-chose. »

Les incontournables d’Isaac

Le Moine Échanson. « C’est ce resto qui m’a fait découvrir les vins nature. »

La Marina Saint-Roch. « J’ai toujours tripé sur le design brutaliste et c’est aussi ma piscine au quotidien. »

Hono Izakaya. « C’est le meilleur rapport qualité-prix ! Et ça me rappelle des souvenirs du Japon. »

Partager

RetourRetour